Nous sollicitons des candidatures pour constituer un échantillon représentatif du secteur afin d’échanger et d’analyser les pratiques professionnelles sur trois aspects spécifiques :

  • Le projet socioartistique – groupe A ;
  • L’expression citoyenne – groupe B ;
  • L’articulation de l’expression citoyenne et de l’expression artistique – groupe issus de A et de B.

Nous pouvons, au vu de la méthodologie d’auto-évaluation utilisée, accueillir 12 personnes maximum par groupe d’analyse.

Nous souhaitons des candidats en activité régulière au sein d’ateliers et de projets socioartistiques, c’est-à-dire des animateurs artistiques et/ou des coordinateurs qui animent des ateliers.

Suite à vos candidatures, nous constituerons un échantillon représentatif sur base des critères suivants :

  • catégorie de CEC (reconnu et/ou en candidature de reconnaissance) ;
  • la province : territoire d’actions du CEC ;
  • les types de disciplines. Un calendrier de rencontre est déjà convenu avec notre partenaire méthodologique, RTA :
  • Le projet socioartistique : vendredis 20 (9h30 – 13h) et 27 octobre 2017 (9h30 – 13h) ;
  • L’expression citoyenne : jeudi 9 (13h30 – 17h) et vendredi 17 novembre 2017 (9h30 – 13h) ;
  • L’articulation de l’expression citoyenne et de l’expression artistique : vendredis 19 (9h30 – 13h) janvier et 2 février 2018 (9h30 – 13h).

Cela vous engage à :

  • Envoyer une candidature via le formulaire en ligne pour le 13.10.2017 AU PLUS TARD à 12h00cliquez ici – Vous recevrez une confirmation ou infirmation à votre participation le 13.10.2017 en après-midi.
  • Être présent/e aux différentes rencontres pour lesquelles vous êtes inscrit/e : c’est impératif ! Il n’y a pas de possibilité d’arriver plus tard, d’annuler un jour, de remettre au lendemain…

Cette analyse nous permettra de ressortir des points de vigilance, des notions à revoir dans le décret et d’éventuelles revendications dont nous débattrons avant d’entamer les négociations sur la révision du décret. L’ambition est de clôturer une première phase d’analyse qualitative pour la fin mars 2018. Ensuite, de prendre le temps de creuser l’une ou l’autre notions si besoin, d’en rédiger les conclusions pour la fin décembre 2018 et enfin, d’en débattre avec l’ensemble des membres. Ainsi nous serons préparés aux négociations sur la révision du décret.

L’équipe de permanentes