Dans l’état de crise que nous connaissons, beaucoup d’initiatives se mettent en place : Diffusions d’œuvres artistiques, partages de recettes, idées de jeux … Parmi ces initiatives nous vous proposons de découvrir quelques projets qui font appel à la créativité de chacun avec pour première consigne, le confinement.

La puissance de l’intime
C’est au Centre d’Expression et de Créativité L’atelier Sorcier que, depuis quelques années, un groupe de dames s’est formé sous le nom « Faire sa part », le ton est donné. L’atelier, animé par Lorka, touche à l’expression sensible du vécu de chacune. Même si des chuchotements créatifs laissent parfois émerger des cris, on est là, sur le fil, dans la puissance de l’intime.
Rompre l’isolement est un levier d’émancipation pour les participantes. Depuis le début du confinement c’est aussi l’activateur du groupe. Les défis artistiques lancés par l’animatrice sont des prétextes aux rendez-vous, surtout garder le contact !
Ces dames en sont à trois défis par semaine. Par respect de l’intimité qu’elles défendent, qu’elles réclament, nous ne vous montrons pas de photos de leurs créations. Elles ont toutefois accordé que l’on en dévoile une partie dans ces deux teasers qui ne manquent pas d’humour.
Merci et chapeau bas mesdames !

Nom de la structure : Centre d’Expression et de Créativité L’Atelier Sorcier
Localisation : Gembloux
Nom de l’initiative : Faire sa part / Sans Sortir
Discipline : Arts plastiques / Photo / Photomontage / 3D
Public : Les participantes aux ateliers « Faire sa part »
Objectif final : Garder le contact
Moyens : 3 consignes par semaine et conseils quotidiens. Création d’un groupe sur « messenger ».
Site Web : www.ateliersorcier.be
Réseaux sociaux actifs : Atelier Sorcier