parlophone

Une nouvelle ministre de la Culture ET de l’Education permanente, Madame Alda Greoli, pour succéder à Madame Joëlle Milquet… ce n’est pas un scoop ! Les médias ont fait leur travail d’information (et vous ne vivez sûrement pas dans une caverne retirée du monde) sauf peut-être celui de la curiosité sur un détail : pourquoi avoir jouxté l’Education permanente à la Culture ?

Nous revendiquons, depuis des décennies, et avons rappelé à Madame Milquet, avec force et ténacité, que l’Education permanente et ses pratiques spécifiques font partie intégrante de la Culture en Belgique. Il n’y a donc pas lieu de les différencier ou de les additionner, mais bien de les articuler dans un travail quotidien avec les populations. Cette revendication est d’ailleurs une des amorces de la Plateforme socioculturelle, initiée par l’ACC et la FPCEC. À voir donc quelle est l’intention de cette distinction…

Portrait succinct de notre nouvelle interlocutrice : « (…) Analyste programmeur de formation, elle a d’abord travaillé dans l’informatique puis dans un cabinet d’avocat. En 1997, elle devient Secrétaire nationale du CDH pour le secteur non-marchand où elle est chargée des relations avec le monde associatif, les mouvements et les fédérations ou le secteur de l’économie sociale. En 2005, elle devenait Conseillère de la Vice-Première Ministre Laurette Onkelinx pour les matières de sécurité sociale, d’emploi, de pensions et de santé. Ancienne secrétaire nationale de la Mutualité chrétienne, elle est l’actuelle cheffe de cabinet du vice-président du Gouvernement wallon Maxime Prévot.
Madame Greoli a également occupé la présidence de la plate-forme francophone du volontariat, elle était aussi membre du bureau de l’UNIPSO, l’Union des entreprises à profit social et membre des conseils d’administration de l’UNIPSO et de l’UNISOC (Union des entreprises à profit social). Elle connaît donc bien les réalités du secteur non-marchand dans les questions d’emploi et de gestion. (…) » (Source : Infolettre ACC)

Suite à sa nomination, nous étions en attente du remaniement du personnel au sein du Cabinet. À l’heure actuelle, nous avons la confirmation que notre conseiller Monsieur Quentin Hayois est toujours en charge du secteur de la Créativité. Dans le changement, la Ministre nous donne un signal de continuité… même dans les dossiers en négociation ?
Nous en étions, avec le Cabinet Milquet, sur les négociations budgétaires 2017… c’est demain ! L’intention, partagée avec l’Administration et le Cabinet, est d’appliquer le décret de la manière la plus cohérente possible, dans une certaine logique de pallier de subventionnement. Cette concertation devait commencer la semaine de sa démission !

Nous avons donc sollicité un nouveau rendez-vous sectoriel et avec la Plateforme socioculturelle, un maintien de notre rendez-vous du 20 mai avec pour rappel :
• Les secteurs sont en danger si l’austérité budgétaire est maintenue comme en 2015 et 2016 ;
• L’absence de trajectoire claire des politiques culturelles, budgétaires et d’emploi est source d’inquiétude et de désinvestissement ;
• L’absence de concertation entre les niveaux de pouvoirs subsidiants handicapent fortement les opérateurs culturels ;
• Les engagements pris par madame Milquet : l’adoption d’une résolution immunisant les secteurs et l’étude formelle sur la santé réelle des secteurs ;
• La non-concertation avec des représentants d’opérateurs dont ASSPROPRO et l’AAFB.

Par ailleurs, la Fédération continue son travail d’analyse et de négociation avec la CESSoC sur les gros dossiers suivants :
• Décret Emploi lié aux accords du Non-marchand ;
• Réorganisation aux aides à l’emploi (APE…) ;
• Tax-Shift ;
• Transfert de compétences du FESC vers l’ONE ;
Dans ce cadre, nous avons besoin de vos données emploi : complétez le SICE de la FWB même si vous n’avez pas de travailleur !!!

Nous sommes également présents sur la concertation Bouger les Lignes, initiée par madame Milquet et également maintenue, dans la coupole démocratie et diversité – Médiation culturelle. N’hésitez pas à venir témoigner de votre expérience pour construire des recommandations concrètes (voir article Agenda – Bouger les Lignes).

Et enfin, nous vous invitons à nous rejoindre au Bozar à l’évènement : MATCH ce samedi 7 mai à partir de 10h00 !
Il fait la part belle à la création et à la pratique artistique des amateurs. Cette journée est un premier partenariat avec nos amis flamands Het Forum voor Amateurkunsten… nos homologues du Nord.

A bientôt ?!
L’équipe de permanentes