Le gouvernement fédéral impose l’annulation de toutes manifestations culturelles, que celles-ci soient des rassemblements de petite ou de grande taille, à partir d’aujourd’hui minuit et ce jusqu’au 3 avril 2020. Nous attendions la nouvelle officielle pour vous confirmer les rumeurs qui nous arrivent depuis quelques jours.

Incidence est très consciente des difficultés majeures que cela représente pour votre association, nous sommes en contact avec l’Administration et le Cabinet afin d’accélérer l’obtention d’une réponse collective aux nombreuses questions qui se posent actuellement. Les deux principales :
• L’accessibilité au chômage temporaire : actuellement, notre secteur ne peut pas y prétendre. La CESSoC interpelle l’UNISOC et la commission paritaire 329.02 pour étendre la notion de force majeur.
• La tolérance des autorités de contrôles concernant les justifications des heures et/ou du nombre d’activités ainsi que le taux d’occupation d’emploi que chaque opérateur doit remplir pour être conforme aux exigences décrétales pour l’année 2020.

Dès lors, nous vous invitons vivement à :
• Consulter régulièrement les différentes sources qui sont mises à jour au fil de l’actualité : le SPF Santé, le SPF Emploi, l’ONEM, notre site et celui de la CESSoC ;
• De suivre les directives des communes et des provinces sur lesquelles vous travaillez ;

• De compiler toutes les données d’annulation subies ou volontaires avec les données suivantes : dates, lieu, publics, partenaires, organisateurs / producteurs, raisons invoquées pour l’annulation : préventif / obligatoire, autres qui vous semble utiles
• De tenir un registre des absences, télétravail, certificat de maladie / de chevet… afin de pourvoir comprendre le taux d’emploi que vous devrez justifier dans l’application du SICE ;

N’hésitez pas à nous faire part des communications que vous recevez des pouvoirs publics afin que nous puissions réagir ou transmettre ces informations pour d’autres opérateurs. La solidarité est de mise…

Nous vous rappelons les dernières mesures et conseils de prévention dans le cadre de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), plusieurs questions nous sont relayées concernant les mesures à mettre en place sur les lieux de travail pour les travailleurs.

Afin de limiter la propagation du virus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande une série de mesures préventives sur les lieux de travail. Celles-ci visent tant à protéger votre personnel que les bénéficiaires de vos activités ou toute autre personne fréquentant vos locaux.

Il s’agit notamment des mesures suivantes :
• veiller à la propreté et à l’hygiène de vos locaux par une désinfection régulière de ceux-ci ;
• encouragez le lavage régulier et minutieux des mains auprès de vos travailleurs, bénéficiaires, etc. Mettez-leur à disposition du savon et du gel hydro-alcoolique ;
• informer sur une bonne hygiène respiratoire et mettez-leur à disposition des mouchoirs en papier en cas d’écoulement nasal, de toux ou d’éternuement, ainsi que des poubelles à couvercle pour les éliminer de façon hygiénique ;
• informer les personnes fréquentant vos locaux qu’il est préférable qu’ils ne viennent pas au travail/aux activités s’ils présentent des symptômes de maladie comme de la fièvre et/ou une toux ;
• prévoir des instructions au cas où quelqu’un tomberait malade en présentant des signes d’infection au coronavirus.

Vous trouverez une énumération détaillée des différentes mesures de prévention sur les lieux de travail dans cet avis de l’OMS.

Les dernières recommandations publiées en date du 10 mars sur le site du SPF Emploi, invitent en outre les entreprises à :
• éviter autant que possible les rassemblements d’un grand nombre de personnes dans un même lieu (jusqu’au 31 mars) ;
• permettre à vos collaborateurs la possibilité de faire du télétravail ; reporter les réunions qui le peuvent ;
• veiller à garder des distances interpersonnelles suffisantes sur le lieu de travail (au moins 1m) ;
• quand c’est possible, permettre des heures de travail flexibles ou la prise de congés.

Il est vivement recommandé de mettre en place ces mesures dès à présent et de les communiquer à vos travailleurs, à votre public et à toutes les personnes qui fréquentent vos locaux.

Le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale a également publié et met à jour un article sur son site Internet qui listent des recommandations à l’attention des employeurs mais également des informations sur les conséquences possibles en matière de réglementation du travail :

• Quelle est la situation d’un travailleur qui se trouve empêché de reprendre le travail parce qu’il est placé en quarantaine ou parce qu’il ne peut retourner chez lui en raison d’une suppression de vol ?
• Que peut faire un employeur lorsqu’un travailleur revient d’une zone touchée par le coronavirus ? 
• Quelle est la situation d’un travailleur malade en raison du coronavirus ? 
• Quelle est la situation d’un employeur qui, suite au coronavirus, ne peut plus exercer temporairement son activité ?

Le SPF Santé Publique a aussi initié un site spécialement dédié au Coronavirus.

De plus, les administrations de tutelle et pouvoirs locaux communiquent progressivement sur les mesures à prendre pour l’accueil des publics au sein de vos associations; veillez à suivre ces instructions et à nous faire remonter toute question à ce propos.

Enfin, votre service externe de prévention peut également vous aider dans ce cadre. Ce type de services mettent d’ailleurs à votre disposition, en ligne, toute une série d’outils intéressants (affiches informatives, arbres décisionnels, etc.), rendez-vous sur leurs sites.

Nous continuerons bien entendu à vous informer notamment sur le suivi de nos interpellations et de l’actualité. Sachez que notre propre équipe suivra également les recommandations de télétravail tout en assurant un suivi de l’information et de nos missions.

Nous demandons de nous contacter prioritairement par mail, afin de pouvoir gérer les questions urgentes et les négociations, sur l’adresse : info@incidence-asbl.be

Si besoin urgent, nous sommes également disponibles par GSM :
• Isabelle Gillard : 0478/99 38 16
• Virginie Kumps : 0493/70 23 97

Les incidants