Le Centre culturel de Dison engage un/e animateur/trice – coordinateur/trice pour son Centre d’Expression et de Créativité

1. Fonction
Vous incarnez le Centre d’Expression et de Créativité (CEC) du Centre culturel et le coordonnez dans son ensemble : création, suivi et animation des projets et ateliers, recherche et suivi des animateurs, gestion quotidienne, organisation des événements connexes…
Vous êtes donc animateur.trice dans l’âme et possédez une sensibilité artistique. Vous maîtrisez d’ailleurs une technique (orientation arts plastiques) et avez envie de transmettre cette passion aux autres.

Vous prenez les devants par rapport aux terrains, publics, actions et partenariats potentiels. Vous êtes capable de mobiliser différents acteurs pour mener à bien des projets et êtes intéressée.e par les dynamiques citoyennes.
Vous travaillez tant bien en autonomie qu’en équipe et avez l’esprit collaboratif. Vous n’êtes pas rebuté.e par les tâches administratives de type évaluations, rapports d’activité, facturation, budgets, dossiers, demandes de subsides, etc.

Vous travaillez à la réflexion et au développement de la stratégie ainsi qu’au suivi du CEC avec la direction et en collaboration avec l’équipe, tout en effectuant une veille en matière d’ateliers créatifs, artistiques et citoyens.

2. Profil
Vous possédez :
• un diplôme d’études supérieures ou universitaires ;
• un passeport APE (condition obligatoire) ;
• des capacités rédactionnelles avancées ;
• un esprit d’initiative et d’ouverture ;
• une grande flexibilité ;

Atouts :
• Connaissance des outils vidéo, multimédia, web… ;
• Expérience en tant qu’animateur ou coordinateur (notamment dans un CEC);
• Capacités organisationnelles rigoureuses

3. Conditions d’engagement
Contrat à durée indéterminée (CDI) à mi-temps, statut APE (barème 329.02, échelon 4.1)
Possibilité d’augmentation de temps de travail après 12 mois.
Entrée en fonction début février 2019.


Envoyez votre CV ainsi qu’une lettre de motivation à l’attention du directeur Monsieur Jérôme WYN, uniquement​ par mail à l’adresse suivante : ​cr@ccdison.be​ ​avant le 9 janvier 2019​ minuit. Le Centre culturel sera fermé du 22 décembre au 6 janvier inclus. Nous ne serons pas joignables durant cette période. Vous obtiendrez un accusé de réception de votre candidature après cette période de fermeture.

Les CEC reconnus en 2015 sont invités à remettre leur formulaire d’évaluation pour ce 30 novembre au plus tard. Pour rappel, le formulaire d’évaluation est à remettre au 30 novembre de la quatrième année de reconnaissance. Il vise à vous aider à effectuer votre auto-évaluation et à préparer votre nouvelle note d’intention pour le prochain quinquennat de reconnaissance. Il est essentiellement qualitatif.

Pour le compléter au mieux, vous serez invité à vous baser sur vos rapports d’activités des 3 années précédentes et des activités de l’année en cours, de votre analyse initiale dans le dossier de reconnaissance, des objectifs que vous vous étiez fixés pour le quinquennat.
Cette auto-évaluation fera l’objet d’une rencontre-discussion avec l’Inspecteur/trice de votre ressort chargé/e de remettre un avis sur le respect des conditions de reconnaissance, sur la qualité et la pertinence des actions menées et sur l’exécution de la note d’intention ou du plan d’action.

Votre évaluation sera complétée par le dépôt au 31 mars de l’année qui suit ( 5e année de reconnaissance) d’un rapport d’activités complet de la quatrième année de reconnaissance et par une demande formelle de reconduction de la reconnaissance quinquennale incluant une nouvelle note d’intention ou plan d’action.

Cliquez ici pour télécharger le formulaire

 

La FPCEC vous propose 3 journées de formation pour élargir ou interroger votre panel d’outils d’animation, explorer de nouveaux terrains et lieux créatifs, ainsi que pour affiner vos connaissances des enjeux artistiques et citoyens propres aux CEC …

La Louvière – 27 novembre 2018
Le trio d’explorations démarre au cœur de la ville de La Louvière et vous promet une rencontre citoyenne à cent visages ; de quoi tirer le portrait de vos talents et du secteur CEC à l’aide de techniques et de vision mixtes, dans des Ateliers à l’œil vif.
Lieu : Les Ateliers Tête en l’air – Rue du Bouvy, 11 (Parc Gilson) – 7100 La Louvière

Gembloux – 11 décembre 2018
La deuxième exploration questionnera avec vous les apports de la théâtralité dans vos ateliers et projets. Pour ce faire, rendez-vous dans une jeune asbl en voie de reconnaissance et déjà bien actrice des pratiques CEC autour de la parole et de la voix donnée au citoyen.
Lieu : L’Art de Rien asbl – Rue Léopold, 6 – 5030 Gembloux

Ath – 5 février 2019
La dernière exploration aura lieu dans un bouillonnant CEC qui vous éveillera à sa manière aux techniques audiovisuelles, à l’écriture et à une certaine idée de la médiation.
Lieu : La Ruée vers l’Art – Château Burbant – Rue du Gouvernement – 7800 Ath

Horaire : 9h30 à 16h30
PAF : 15€/personne (attention, une seule inscription par personne !)
Infos contenu rencontres : Bénédicte Delanghe – benedicte.delanghe@fpcec.be – 081/390.883
Infos inscriptions et paiement : Virginie Kumps – virginie.kumps@fpcec.be – 081/390.882

INSCRIPTIONS


CEC autonomes
Les CEC autonomes ne sont invités à se connecter au cadastre de l’emploi qu’à partir du lundi 17 septembre. Un mail leur sera envoyé très prochainement.

 CEC poly-agréés
Les CEC poly-agréés peuvent déjà encoder leurs données.
De plus, des ateliers et séances de questions-réponses relatifs à la justification de la subvention emploi 2017 sont organisés à partir du mois d’octobre.
Pour en savoir plus cliquez ici.


Vous pouvez contacter ce helpdesk de préférence par courriel à l’adresse : cadastre.emploi(at)cfwb.be en oubliant pas de mentionner :
• votre numéro d’entreprise;
• le “N°CADASTRE”;
• le Registre national du travailleur pour lequel vous souhaitez un complément d’information;
• un numéro de téléphone où vous joindre pendant les heures mentionnées.

Vous êtes médiateur/trice, animateur/trice artistique ou porteur/euse de projet socioartistique dans un musée ou un CEC ?

La FPCEC et MSW vous invitent à assister à leur dernière journée d’échanges autour de la médiation au Musée L à Louvain-la-Neuve.

Le Service aux publics du Musée L  vous propose de découvrir ses collections lors d’une matinée axée sur l’accueil de deux types de public sur lesquels nous avons choisi de mettre l’accent tout particulièrement :
• les personnes porteuses de handicap(s) ;
• les familles.

L’après-midi, une activité surprise vous attend dans l’Atelier du musée L !

Infos pratiques
Quand ? Jeudi 20 septembre 2018 de 9h30 à 16h (accueil à 9h00)
Où ? Musée L – Place des Sciences 3 – 1348 Louvain-la-Neuve
Tarif ? Gratuit
Inscription ? Cliquez ici (places limitées – priorité aux CEC et musées de la région)

Suite à différentes évaluations et interpellations de CEC sur la difficulté de transmettre l’esprit et les concepts du décret au sein de leur équipe d’animateurs, la Fédération propose une formation à la carte pour identifier les points essentiels du décret et les mettre au travail avec les animateurs. L’objectif principal de ce module est de soutenir l’équipe dans la définition de référents partagés suivant leurs pratiques en liens avec les concepts et les attentes du décret Créativité.


Plus particulièrement, les objectifs poursuivis par ce module sont :

• Comprendre et s’approprier les différentes notions clés du décret : passer d’une intention politique et démocratique à des pratiques concrètes d’animation et de création ;
• Permettre aux travailleurs d’identifier et de rattacher leur travail d’animation dans un cadre institutionnel et décrétal spécifique des CEC ;
• Permettre à l’équipe de réfléchir au sens de leur pratique de manière globale (au sens du décret et du secteur) et de manière plus locale (ici dans ce CEC) ;
• Soutenir les coordinateurs de CEC dans l’information et la formation de leur équipe concernant les enjeux du décret ;
• Expérimenter des outils d’évaluation de ses pratiques et de les situer par rapport aux exigences décrétales ;
• Expérimenter la transmission et la retranscription de ses pratiques au sein de l’institution suivant les prescrits administratifs légaux.

Contenu
Le formateur part des représentations « brutes » des participants sur la notion des missions du CEC : ici dans cette structure, et dans l’aspect plus sectoriel : qu’est-ce que le travail d’un CEC ?
Ensuite, le formateur invite les participants à une concertation et une mise en commun de leurs représentations afin de définir un héritage concerté et partagé de valeurs, de pratiques, d’objectifs…

Ce socle, spécifique à chaque équipe, est mis en tension avec les concepts clés du décret et de leurs descriptions juridiques au travers des exemples concrets relevés durant les débats. Le formateur alimente également ces pratiques par d’autres exemples de projets, d’ateliers, de démarches d’autres opérateurs afin d’établir une notion sectorielle dans leur travail spécifique de leur structure.

La première journée se finalise par l’introduction des notions de dynamique de projets institutionnels et des actions mises en place. Les participants sont amenés à identifier leur rôle et la temporalité des tâches de travail au sein de l’institution.

La seconde journée est dédiée à l’expérimentation d’outils d’évaluation des actions. Chaque participant évaluera une action et de manière collective, l’équipe déterminera ses clés propres clés d’évaluation en adéquation avec les exigences décrétales. Pour finir, l’équipe transcrira, au travers d’exemples concrets de leur pratique, les éléments déterminants à l’évaluation et à la description des actions.

Informations pratiques
Formation : 1/2 journée – 1 journée – 2 journées
Formatrice : Isabelle Gillard

Forfait (nous nous déplaçons chez vous)
Membres : 50€ pour la demi-journée – 100€ pour 1 journée – 150€ pour 2 journées
Non-membres : 100€ pour la demi-journée – 150€ pour 1 journée – 200€ pour 2 journées

Plus d’infos
Isabelle Gillard
081/390 884
0478 99 38 16
isabelle.gillard@fpcec.be

Pour amorcer/développer/clôturer un projet socioculturel


Objectifs
Permettre aux animateurs et porteurs de projets socioculturels ou socioartistiques :
• d’appréhender les étapes méthodologiques du processus de création ;
• d’expérimenter les différentes méthodes de stimulation de la créativité en groupe ;
• d’identifier les différents concepts-clés du projet socioartistique et des temps différents de celui-ci : amorce, développement et clôture ;
• d’identifier les attitudes fondatrices du métier d’animateur socioculturel.

Contenu
Au travers d’expérimentations pratiques et d’exposés de projets concrets, les participants seront amenés à identifier les différentes étapes méthodologiques du processus de création ainsi que les techniques particulières pour impulser un contexte de créativité au sein d’un groupe. Les témoignages pratiques permettront de confronter la théorie construite ensemble à la réalité de terrain des animateurs socioculturels. Les différentes expérimentations permettront d’explorer des techniques artistiques différentes sans avoir besoin d’un prérequis spécifique.

Méthodologie
La méthode repose sur le socioconstructivisme et part du postulat que la connaissance est une construction issue de la confrontation de point de vues. Les formateurs utiliseront donc l’immersion pratique, le témoignage et l’intelligence collective soutenue par un apport théorique.

Public cible
La formation s’adresse prioritairement aux animateurs et porteurs de projets socioculturels des structures CEC et CC ayant ou non une pratique importante de l’animation socioartistique.


Date : 25 avril 2017, 18 mai 2017 et 22 juin 2017 (3 journées)
Heure : de 9h30 à 16h30 (accueil à partir de 9h)
Formateurs : Anne Liebhaberg, coordinatrice du CEC l’Atelier Sorcier et Jean-Luc Urbain, coordinateur du CEC LaSouris QuiCrée.
Lieu : Centre culturel de Namur, Traverse des muses 18, 5000 Namur.
Prix : 240€ (remboursable par le Fonds 4S pour les professionnels/les).

Matinée d’info
En présence de Mme la Ministre Greoli (Culture)
Et Mr Jusniaux , chef de cabinet de la Ministre Tillieux (Emploi)

Depuis plus d’un an, dans le cadre du Pacte pour l’emploi et la formation, la Région wallonne travaille sur une réforme en profondeur des aides à l’emploi. C’est l’un des grands chantiers du gouvernement Magnette et de sa Ministre de l’Emploi, Eliane Tillieux. Le gouvernement wallon a adopté en première lecture le projet de réforme du dispositif APE le 16 février 2017. Le texte est désormais soumis à l’avis des instances consultatives et retournera ensuite au gouvernement wallon avant d’être soumis au vote du Parlement wallon. La Ministre Tillieux souhaite que la réforme entre en vigueur le plus vite possible (4ème trimestre 2017 probablement).

Mais que sait-on à présent sur les changements qui s’appliqueront au secteur non-marchand ?
L’Association des Centres culturels, la Fédération des Centres d’expression et de Créativité, l’Association des Archivistes francophones de Belgique et Musées et Société en Wallonie s’associent pour organiser une matinée d’infos sur la réforme APE.

Mr Olivier Jusniaux (chef de cabinet de Mme la Ministre Tillieux), en charge de l’Emploi présentera le nouveau dispositif.
Mme la Ministre Greoli, en charge de la Culture interviendra également en tant que Ministre dite ‘fonctionnelle’.

Un panel de discussions composé de représentant/e/s des secteurs CC, CEC, Archives et Musée poseront leurs questions directement aux Ministres.

INFOS PRATIQUES
Date : Jeudi 18 mai 2017
Heure : de 9h30 à 12h30
Lieu : Centre culturel de Huy
Adresse : Avenue Delchambre, 7 – 4500 Huy

Pour toutes infos, contacter l’ACC : info@centres-culturels.be ou 02 223 09 98

Entrée libre – Inscription obligatoire ICI !

 

La Baraka vous invite à No future/Nos futurs, un spectacle pluridisciplinaire, interculturel et intergénérationnel !

Tout démarra par l’envie de construire « un grand projet commun » autour d’outils de réflexion, de revendication et d’expression porteurs de sens. De nombreuses actions d’éducation citoyenne ont donc été menées par et avec les participants du Centre de Jeunesse la Baraka pour répondre à nos questionnements communs. Doit-on accepter un futur « clef sur porte »? Et si non, à quoi voudrions-nous que celui-ci ressemble? Où se situe le bonheur? Qu’est-ce qui l’entrave? En tant que citoyen pouvons-nous être libres? Comment retrouver cette sensation d’appartenance à une société dans laquelle il fait bon vivre?

Ancrées dans leur présent, ces réflexions avaient comme horizon leur futur collectif, mais également leurs trajectoires individuelles rêvées ou imaginées. Au-delà du simple « quand je serai grand, je serai… », ce sont aussi leurs projections dans la société en tant qu’humain et citoyen qui se sont dessinés en filigrane. Nous avons voulu donc porter ces réflexions à travers l’imaginaire et aborder ces sujets de manière vivante et créative à travers la création d’un spectacle.

Maintenant, le temps a passé, deux ans que la Baraka élabore ce spectacle pluridisciplinaire, interculturel et intergénérationnel rassemblant jeunes, mais aussi adultes, personnes âgées, amateurs et professionnels du spectacle.

Le titre « No Future – Nos Futurs » interroge personnellement, mais aussi collectivement notre capacité à nous projeter. Car, ouvrir certaines portes mène à un voyage, une métamorphose, et tout acte à une conséquence… nos yeux figés sur la projection, un battement de cils, un défilement d’images, et le raz de marée emporte alors nos rêves vers d’autres sphères.

Dans la fiction, les protagonistes doivent faire fonctionner une machine qui ne leur sert plus, et dont ils sont les serviteurs dociles. Même s’ils portent le passé de leurs ancêtres sur leurs épaules, ils vont devoir faire des choix dans le présent, surmonter leurs peurs, et faire face à la venue d’étranges personnages qui leur ouvriront les portes du temps. Le changement est dès lors en marche…

Le décor est planté : une ville, une usine, un bar à oxygène, des êtres qui viennent d’ailleurs… Un monde où les couloirs du temps et des possibles se croisent au fil de l’histoire menée de bout en bout par la respiration et la cadence. La musique, exploration sonore jouée en direct, dessine l’atmosphère et crée la tension, s’entremêle avec la vidéo qui met en lumière et ponctue le récit. Les scènes théâtrales s’enchaînent développant l’intrigue où la danse frappe du pied et porte la transe.

INFOS PRATIQUES
Quand ? Les 13 et 14 mai 2017
Où ? Théâtre de liège – Place du Vingt-Août 16, 4000 Liège

Infos ? www.labaraka.be/nos-futurs

Cirqu’Conflex engage un/e animateur/trice cirque, à temps plein pour un contrat à durée indéterminée.

Fonction
Animer des ateliers et des stages artistiques pour enfants (à partir de 8 ans), ados et adultes ; seul ou en partenariat ;

Compétences requises
Techniques de cirque : maîtriser plusieurs techniques de cirque (monocycle, équilibre, jonglerie, acrobatie, tissu, trapèze, mime, clown, jeu d’acteur, danse…) et être capable de les retransmettre ;
Pédagogiques : avoir un bagage pédagogique et de l’expérience en animation ;
Personnelles : autonomie, polyvalence, esprit d’équipe, motivation et énergie ;
Avoir un permis de conduire

Compétences supplémentaires vivement souhaitées
En informatique : Word, excel, … ;
En art, sport, culture : Mise en scène, théâtre, musique, capoeïra, art plastique, magie …;
Dans le social : expérience de travail en MJ ou AMO, accueil de personnes porteuses de handicap…

Cirqu’Conflex
Cirqu’Conflex est un Centre d’Expression et de Créativité (CEC) et une Maison de Jeunes (MJ), dont le projet pédagogique est principalement basé sur la Cohésion Sociale, qui développe depuis plus de 22 ans des ateliers de techniques de Cirque à partir du quartier de Cureghem, à Anderlecht et dans d’autres associations en région bruxelloise.

Type de contrat
CDI temps plein = 38 heures (horaire à négocier + occasionnellement le week-end)
Salaire : Selon le barème CP 329.02, échelon 3
Être dans les conditions ACS

Modalités de candidature
Envoyer CV + lettre de motivation par mail à info@cirqu-conflex.be avant le 31 mai 2017.
Au cas où nous vous convoquerions pour une rencontre et un test, il faudra vous présenter avec votre carte d’identité, extrait de casier judiciaire et formulaire A6 ou J6 (Actiris).

Les principes du temps de travail en CP.329


Qu’est-ce que le temps de travail ? Quelles sont les limites à respecter par l’employeur ? Quels régimes de travail appliquer en interne et comment notifier les horaires ? Qu’est-ce qu’une heure inconfortable, le travail de nuit, du dimanche ou des jours fériés ? Qu’est-ce que le travail supplémentaire ? Des sursalaires ou compensations sont-ils dus ?

Contenu
• Principes de la loi sur le travail ;
• Dérogations du secteur socioculturel et compensations à appliquer ;
• Distinction heures inconfortables et heures supplémentaires ;
• Principes du travail à temps partiel.

Méthodologie
Cette formation dresse les principes et les grandes lignes du temps de travail et sera prioritairement axée sur les dérogations applicables dans le secteur socioculturel. Le travail à temps partiel sera abordé, mais dans ses grands principes uniquement.
Une place sera laissée aux échanges entre participants/tes, lesquels pourront ensuite continuer la démarche en interne.

Public cible
Administrateurs/trices ou gestionnaires de CC/CEC

Support
Présentation powerpoint, fiches théoriques et distribution d’un syllabus aux participants/tes.


Date : 20 avril 2017 (1 journée)
Heure : de 9h30 à 16h30 (accueil à partir de 9h)
Formateurs : Vincent Dehin – Chargé du pôle patronal et juridique de l’Association des Centres culturels (ACC) depuis 2014, Vincent Dehin est licencié en droit, diplômé de l’UCL en 2006, et travaille comme juriste à l’ACC depuis 2007.
Lieu : Mundo-J (Salle Rosa Park) – Rue de l’Industrie 10 – 1050 Ixelles
Prix : 80€ (remboursable par le Fonds 4S pour les professionnels/les)

Le Centre culturel de Wanze engage pour son Centre d’Expression et de Créativité Le Grain d’art un/e Animateur/trice-Coordinateur/trice-Plasticien/ne, à mi-temps pour un contrat de remplacement, du 6 mars au 31 juillet 2017.

Profil recherché
Le travailleur sera amené à gérer et à animer les ateliers Arts Plastiques 8/12 ans et adulte
Il aura en charge une partie de la coordination des ateliers d’arts plastiques et des projets du CEC (notamment la Fête des ateliers) en concertation avec la coordinatrice
Il sera capable de développer des thématiques de stages d’expression et de créativité dans son domaine et en transversalité avec d’autres disciplines et d’autres animateurs.
Il sera capable de développer des démarches créatives originales avec des enfants et des adultes et de les initier à différentes techniques œuvrant au développement de la créativité et d’une expression citoyenne.
développer des projets et suivre une programmation
s’insérer dans une équipe et travailler au sein de celle-ci
pouvoir s’adapter à un horaire variable

Conditions d’engagement
Être diplômé minimum d’un bachelor artistique (3 ans) ou pouvoir justifier d’une pratique artistique significative
• Avoir une formation, de l’expérience dans l’animation et la gestion de groupes d’enfants et d’adultes
• Disposer d’un véhicule et du permis B
• Disposer du passeport APE

Modalités de candidature
Envoyer votre candidature avant le 24 janvier 2017 à

Centre culturel de Wanze – CEC Le Grain d’art
Jean-François HAZETTE, Président
Place Faniel, 8 -4520 Wanze

ou par courriel: administration@centreculturelwanze.be

Fin de la procédure : 10 février 2017

Tous les documents nécessaires ont été mis à jour sur notre espace membres. vous y trouverez :
• Conditions et procédures de reconnaissance
• Formulaire de reconnaissance 2016
• Vade mecum
• Annexes à joindre

notes-514998_960_720

Pour plus lisibilité et de facilité de réponse,la Fédération Wallonie-Bruxelles a légèrement retravaillé sur les documents suivants :

Conditions, procédures et délai pour l’obtention d’une reconnaissance en tant que CEC : les modifications effectuées sont de l’ordre de la mise en page et l’articulation des chapitres.
Formulaire de reconnaissance CEC : Les modifications/précisions sont :
1ere partie « Identification de l’association » – p. 5 : le pt 6 organisation fonctionnelle du CEC a été réorganisé pour une meilleure compréhension de ce qui est demandé
3e partie « Rapport d’activités »
p. 15 : le point 3 sur l’emploi : il vous est demandé de faire correspondre les données du formulaire avec les données du Cadastre SICE pour la même période.
p. 18 : le point sur les démarches : il est précisé de joindre des traces de chacune des démarches

Envoi du dossier 
Par souci écologique : Le dossier est à remettre sous deux formats, pour le 28 février au plus tard :

1) Format électronique
• à l’adresse mail camille.collard@cfwb.be ou sur clé usb (nous n’acceptons plus les CD et DVD)
• deux documents PDF :
Un document PDF reprenant les parties I à IV du formulaire de reconnaissance
Un document PDF reprenant l’ensemble des annexes

2) Format papier
• uniquement les parties I à IV du formulaire de reconnaissance (ne pas imprimer les annexes !)
• impression recto-verso
• en 4 exemplaires
• à envoyer au Service de la Créativité
Boulevard Léopold II, 44
1080 Bruxelles

Il n’est pas nécessaire d’envoyer une copie à l’inspection, le Service s’en charge.

En outre, le Service de la Créativité vous invite à une séance collective d’information sur le décret CEC
Le mardi 24 janvier à 9h30
à la Salle Wallonie-Bruxelles (6A101),
Au bâtiment 27 septembre, 44, boulevard Léopold II, 1080 Bruxelles (Metro Ribaucourt)

Pour ceux qui le souhaitent et qui auront encore des questions après la séance de la matinée, une séance collective de questions-réponses sera organisée le même jour, à 14h, dans la salle Henry Ingberg (7D002) .
Inscriptions ICI

Les Ateliers des Petits Pas engagent un/e animateur/trice en arts plastique, à mi-temps pour une durée indéterminée .


• Le travailleur sera amené à gérer et à animer l’atelier créatif avec un groupe d’enfants âgés de 5 à 7 ans (8 à 10 participants/atelier)
• Il sera capable d’initier les enfants à différentes techniques (peinture, dessin, modelage, …) ouvrant à la créativité
• Il saura développer un projet et suivre une programmation
• Exigences demandées en tant que CEC au sujet des productions finales
• Capacité à travailler en équipe
• Avoir une bonne connaissance du français parlé et écrit avec une facilité rédactionnelle (pour l’écriture des projets, évaluations et rapports)
• Avoir une sensibilité éducative et sociale
• Avoir des facilités en communication, être dans une dynamique d’ouverture, de curiosité culturelle et d’actualisation constante de sa formation personnelle
• Etre souriant, dynamique, ponctuel.

Conditions d’engageent
• Être diplômé d’un bachelor en arts plastiques (3 ans) – Les masters ne seront pas acceptés! Le poste ACS ne nous permet pas d’engager des personnes licenciées.
• être impérativement dans les conditions ACS (se renseigner auprès d’Actiris)
• Habiter obligatoirement Bruxelles
Ne seront pas pris en compte, les candidats ne correspondant pas aux conditions.

Horaires durant l’année
•Mercredi : 9h30 à 12h et de 13h à 17h30
• Samedi : 9h30 à 12h et de 13h à 17h30
• Dimanche : 12h30 à 17h30

Horaires durant les congés scolaires
• Lundi : 10h30 à 12h et de 13h à 17h30
• Mardi : 10h30 à 12h et de 13h à 17h30
• Mercredi : 9h30 à 12h et de 13h à 17h30

Comment postuler ?
Envoyer votre candidature à :
ERYORUK Ayse
Rue de la Marne 12 – 1030 SCHAERBEEK
ou par courriel: ayse_eryoruk@hotmail.com

Les Ateliers populaires engagent un/e animateur/trice pédagogique à mi-temps pour une durée indéterminée .

L’animateur(trice) créatif(tive) aura pour mission de :
• concevoir, organiser, encadrer des ateliers créatifs pour nos publics
(majoritairement des enfants âgés entre 6 et 12 ans) ;
• participer au soutien scolaire en école de devoirs comme à la co-animation d’ateliers permettant de mettre ses compétences éducatives au service du soutien scolaire et du développement des langages d’expression ;
• organiser son travail en fonction des objectifs et des priorités définis en équipe dans le cadre des objectifs de l’asbl ;
• assurer la gestion du matériel et des besoins spécifiques.

Profil recherché
• Diplôme: CESS à orientation pédagogique ou Brevet utile ;
• Personne ouverte, dynamique, capable de travailler en équipe ;
• Bonne organisation, communication ;
• Maîtrise des techniques d’animations ;
• Disponible à partir du 1er décembre.

L’expérience dans une fonction similaire et une pratique artistique constituent des plus.

Comment postuler ?
Candidature via lettre de motivation + CV à envoyer par mail uniquement : candidature [at] atelierspopulaires.be avant le 10 novembre 2016.
Une épreuve écrite sera organisée à Bruxelles le 16 novembre. Les entretiens de sélection se dérouleront le 23 novembre 2016.

La FPCEC engage un/une gestionnaire administratif/ve à mi-temps pour une durée indéterminée

La fonction
Gestion administrative quotidienne de l’asbl sous la responsabilité de la direction : comptabilité, dossiers du personnel… et conseils auprès de la direction sur certaines options administratives.

Tâches principales
• Encodage de la comptabilité (Winbooks)
• Préparation et présentation des budgets
• Comptes, analyses financières, paiement et suivi des mouvements financiers
• Gestion de la caisse
• Contact avec la Banque et les institutions financières
• Gestion des fiches de prestation
• Paiement des salaires
• Gestion du personnel indépendant
• Être en relation avec le secrétariat social
• Gestion des subsides : Maribel, APE, … et introduction et suivi de nouvelles demandes de subsides en fonction des projets
• Rédaction compte-rendu des CA, AG…

Expérience/s professionnelle/s
Gestion asbl, gestion administrative, gestion financière

Formation/s
Bachelier Sciences administratives et gestion publique, GRH, Assistant social, BAGIC…

Compétences attendues
• Rigueur et régularité
• Autonomie
• Esprit d’initiative
• Confidentialité
• Sens de l’accueil
• Ponctualité
• Savoir travailler en équipe
• Connaitre les bases administratives et financières légales d’une asbl
• Connaître les outils administratifs de GRH et de comptabilité
• Savoier effectuer et être proatif dans des recherches de différentes sources
• Savoir utiliser les logiciels suivants : Word, Excel, File Maker Pro et Winbooks.

Infos pratiques
• Régime de travail : ½ temps (possibilité de cumuler avec le mi-temps en accompagnement juridique, c’est un plus pour l’engagement, voir autre offre FPCEC)
• Heures/semaine : 19h00
• Horaire : à déterminer avec le/la candidat/e
• Type : APE (minimum 6 points sur son passeport) à durée indéterminée
• Salaire Echelle barémique : 4.1 (à 100%) de la commission paritaire 329.02

Commentaire
Déplacements ponctuels pour les besoins de l’asbl en privilégiant les transports en commun.
Déplacement domicile-travail : abonnement social possible.

Modalités de candidature
Envoyer sa candidature (lettre de motivation, CV et copie du passeport APE ou mention du nombre de points à obtenir pour les travailleurs occupés) pour le lundi 22 août à 12h par mail : isabelle.gillard@fpcec.be

Personne de contact
Madame Isabelle Gillard (directrice)
0478 99 38 16
Rue Nanon 98
5000 Namur
isabelle.gillard@fpcec.be

parlophone

En février dernier, certains CEC ainsi que la Fédération introduisaient leur dossier de reconnaissance. Un troisième « train » parti pour une année d’analyse assez sérieuse ! En effet, l’expérience des années 2014 et 2015 dans la procédure de reconnaissance montre que les dossiers font l’objet d’une étude très poussée par les Commissaires, l’Inspection et l’Administration. Ne pensez pas qu’il faut « juste remplir les cases d’un formulaire » ! Les exigences du décret amènent un travail d’appropriation de certains concepts par les équipes, d’un changement de posture dans sa vision de travail, de mises en pratique concrètes, participatives et évaluables ainsi qu’une capacité à formaliser, à transmettre vos savoir-faire et savoir-être dans une projection quinquennale ! Cette entreprise qu’est un dépôt de dossier, demande une réelle préparation. L’expérience nous montre qu’il faut l’entamer deux ans avant l’introduction afin que l’année de référence soit assumée, cohérente et en lien avec les exigences et les perspectives du décret. N’hésitez donc pas à faire appel aux services de l’Inspection et de l’Administration de la FWB ainsi qu’à la Fédération pour toute question, éclairage, échange, formation…

Concernant les reconnaissances, la dernière Commission Culture du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé un projet de décret modifiant le décret Créativité du 30 avril 2009 et le décret –programme du 14 juillet 2015.
Pour rappel, ce dernier permettait la possibilité, pour 2015 et 2016, de reconnaitre sans les objectifs spécifiques des CEC, des FPAA et des associations non-reconnues sur la circulaire de 1976, dans les limites des subventions déjà octroyées. En pratique, un CEC a pu être reconnu en catégorie CEC 3 (20.000€ de subvention légale de fonctionnement) et recevoir ce qu’il avait déjà avant sa reconnaissance, soit 7.500€ (moins de 50% du forfait légal de fonctionnement), par exemple. Pour les associations non-reconnues sur la circulaire de 1976, cela veut dire, une reconnaissance en CEC 3 et aucune subvention de fonctionnement.

Aujourd’hui, le décret-programme du 28 juin 2016 modifie l’article 51 du décret Créativité. Dès lors, il faut maintenant pour les associations :
• être constituées en asbl à la date du 1er janvier 2017;
• avoir déposé annuellement leur rapport d’activités pour le 31 mars et leurs comptes au plus tard le 30 juin de chaque année de la période transitoire (2009 – 2018);
• ne pas connaître une diminution du volume d’activités de plus de 33 %, apprécié sur base de la moyenne des trois dernières années d’activités en se référant au nombre total des heures d’atelier et au nombre total de participants distincts par an.

Ensuite, les associations reconnues en 2015 et 2016 moyennant la poursuite des seules subventions octroyées peuvent bénéficier d’un aménagement des conditions particulières de reconnaissance, si le montant de la subvention perçue est inférieure à 85 % de la subvention forfaitaire annuelle de fonctionnement. Cette disposition n’est pas applicable pour les CEC reconnus dans la catégorie CEC 1 ou en tant que Fédération provinciale ou régionale. L’association reconnue dans ces conditions doit respecter l’ensemble de celles-ci fixées par le décret Créativité.

Ces différentes mesures ont la volonté de prendre en compte la difficulté d’allier les contraintes décrétales et le sous-financement structurel subi par les opérateurs. Cela montre une prise en compte de la réalité de la part du pouvoir public, même si, dans les faits, ces évaluations sur base de la réalité (et non sur base de votre reconnaissance) ne s’appliqueront réellement que deux années sur votre quinquennat. Ce mécanisme d’évaluation sur base d’une catégorie inférieure doit encore être discuté et avalisé. Nous vous donnerons les informations les plus précises dès que possible. Attention donc ! L’allégresse n’est pas de mise !

Par ailleurs, nos pourparlers avec l’Administration et le Cabinet concernent également le reliquat budgétaire 2016. Celui-ci serait, vraisemblablement, prioritairement injecté dans les subventions de fonctionnement des opérateurs reconnus afin de réduire le sous-financement structurel des nouvellement reconnus ! La FPCEC soutient et milite pour cette option.
Ces négociations sur l’application du décret Créativité du 30 avril 2009 ne concerne pas que les CEC ! En effet, ce décret est bicéphale : CEC et FPAA (Fédération des pratiques artistiques en amateur). La Fédération a d’ailleurs initié une rencontre, le 3 juin dernier, avec toutes les FPAA afin de mieux se connaitre, de mieux comprendre les enjeux de chacun et d’identifier les possibilités de collaboration entre nos secteurs. Après avoir formulé les points positifs et négatifs de collaborations communes (voir le compte-rendu de la réunion ICI), un groupe de travail est constitué afin d’étudier les pistes des possibles. Une prochaine rencontre aura donc lieu… fin 2016 ou en 2017.

Dès la rentrée scolaire, la Fédération vous proposera son calendrier de formations ainsi qu’une rencontre avec des Musées et bien sûr différents rendez-vous pour l’accompagnement à l’introduction du dossier de reconnaissance.

C’est l’été ! D’ici la rentrée, portez-vous au mieux, plus brillants et lumineux que le ciel !

A tout bientôt,
L’équipe de permanentes

puzzle_2013_0009_low_jeanfrancoisflamey1

Sous la supervision du Directeur, l’Animateur (trice) / Chargé(e) de production assiste la Responsable du pôle Expression et Créativité dans l’accompagnement, la gestion et le suivi des différents projets socioartistiques coordonnés par l’Eden.

Description
Accompagnement de projets sur le plan administratif, logistique et artistique
Préparation, suivi des budgets prévisionnels et des plannings
Suivi des relations avec les associations partenaires

Profil
Grande rigueur et sens de l’organisation
Motivation, curiosité, enthousiasme
Très bonne qualité relationnelle, sens de la diplomatie, capacité à travailler en équipe
Sens de l’initiative, polyvalence, disponibilité
Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel,…)
Intérêt pour les arts et les cultures
Bonne connaissance du terrain associatif et culturel carolorégien

Diplômes
BAGIC / Bachelier / Master dans un des domaines suivants : gestion culturelle / production de spectacles vivants ou assimilé et/ou expérience significative

Conditions
Type de contrat
CDD (APE) – 1 an à partir du 16/08/16

Régime
Temps plein – Échelon 4 de la CP 329.

Modalité(s)
CV et lettre de motivation à envoyer à l’attention de Fabrice Laurent, Directeur de l’Eden

Documents requis
CV complet + lettre de motivation + Passeport APE + copie permis de conduire

Candidature
Date limite de rentrée des candidatures : 28-06-2016

Envoyer votre candidature à
Fabrice Laurent, Directeur
Boulevard Jacques Bertrand, 1 – 6000 CHARLEROI
ou par courriel: candidature@eden-charleroi.be

Plus d’infos
Yasmina Beerens, Secrétaire de direction
Adresse : idem que le siège social
Courriel : candidature@eden-charleroi.be