Les CEC reconnus en 2015 sont invités à remettre leur formulaire d’évaluation pour ce 30 novembre au plus tard. Pour rappel, le formulaire d’évaluation est à remettre au 30 novembre de la quatrième année de reconnaissance. Il vise à vous aider à effectuer votre auto-évaluation et à préparer votre nouvelle note d’intention pour le prochain quinquennat de reconnaissance. Il est essentiellement qualitatif.

Pour le compléter au mieux, vous serez invité à vous baser sur vos rapports d’activités des 3 années précédentes et des activités de l’année en cours, de votre analyse initiale dans le dossier de reconnaissance, des objectifs que vous vous étiez fixés pour le quinquennat.
Cette auto-évaluation fera l’objet d’une rencontre-discussion avec l’Inspecteur/trice de votre ressort chargé/e de remettre un avis sur le respect des conditions de reconnaissance, sur la qualité et la pertinence des actions menées et sur l’exécution de la note d’intention ou du plan d’action.

Votre évaluation sera complétée par le dépôt au 31 mars de l’année qui suit ( 5e année de reconnaissance) d’un rapport d’activités complet de la quatrième année de reconnaissance et par une demande formelle de reconduction de la reconnaissance quinquennale incluant une nouvelle note d’intention ou plan d’action.

Cliquez ici pour télécharger le formulaire

 

Suite à différentes évaluations et interpellations de CEC sur la difficulté de transmettre l’esprit et les concepts du décret au sein de leur équipe d’animateurs, la Fédération propose une formation à la carte pour identifier les points essentiels du décret et les mettre au travail avec les animateurs. L’objectif principal de ce module est de soutenir l’équipe dans la définition de référents partagés suivant leurs pratiques en liens avec les concepts et les attentes du décret Créativité.


Plus particulièrement, les objectifs poursuivis par ce module sont :

• Comprendre et s’approprier les différentes notions clés du décret : passer d’une intention politique et démocratique à des pratiques concrètes d’animation et de création ;
• Permettre aux travailleurs d’identifier et de rattacher leur travail d’animation dans un cadre institutionnel et décrétal spécifique des CEC ;
• Permettre à l’équipe de réfléchir au sens de leur pratique de manière globale (au sens du décret et du secteur) et de manière plus locale (ici dans ce CEC) ;
• Soutenir les coordinateurs de CEC dans l’information et la formation de leur équipe concernant les enjeux du décret ;
• Expérimenter des outils d’évaluation de ses pratiques et de les situer par rapport aux exigences décrétales ;
• Expérimenter la transmission et la retranscription de ses pratiques au sein de l’institution suivant les prescrits administratifs légaux.

Contenu
Le formateur part des représentations « brutes » des participants sur la notion des missions du CEC : ici dans cette structure, et dans l’aspect plus sectoriel : qu’est-ce que le travail d’un CEC ?
Ensuite, le formateur invite les participants à une concertation et une mise en commun de leurs représentations afin de définir un héritage concerté et partagé de valeurs, de pratiques, d’objectifs…

Ce socle, spécifique à chaque équipe, est mis en tension avec les concepts clés du décret et de leurs descriptions juridiques au travers des exemples concrets relevés durant les débats. Le formateur alimente également ces pratiques par d’autres exemples de projets, d’ateliers, de démarches d’autres opérateurs afin d’établir une notion sectorielle dans leur travail spécifique de leur structure.

La première journée se finalise par l’introduction des notions de dynamique de projets institutionnels et des actions mises en place. Les participants sont amenés à identifier leur rôle et la temporalité des tâches de travail au sein de l’institution.

La seconde journée est dédiée à l’expérimentation d’outils d’évaluation des actions. Chaque participant évaluera une action et de manière collective, l’équipe déterminera ses clés propres clés d’évaluation en adéquation avec les exigences décrétales. Pour finir, l’équipe transcrira, au travers d’exemples concrets de leur pratique, les éléments déterminants à l’évaluation et à la description des actions.

Informations pratiques
Formation : 1/2 journée – 1 journée – 2 journées
Formatrice : Isabelle Gillard

Forfait (nous nous déplaçons chez vous)
Membres : 50€ pour la demi-journée – 100€ pour 1 journée – 150€ pour 2 journées
Non-membres : 100€ pour la demi-journée – 150€ pour 1 journée – 200€ pour 2 journées

Plus d’infos
Isabelle Gillard
081/390 884
0478 99 38 16
isabelle.gillard@fpcec.be

La Baraka vous invite à No future/Nos futurs, un spectacle pluridisciplinaire, interculturel et intergénérationnel !

Tout démarra par l’envie de construire « un grand projet commun » autour d’outils de réflexion, de revendication et d’expression porteurs de sens. De nombreuses actions d’éducation citoyenne ont donc été menées par et avec les participants du Centre de Jeunesse la Baraka pour répondre à nos questionnements communs. Doit-on accepter un futur « clef sur porte »? Et si non, à quoi voudrions-nous que celui-ci ressemble? Où se situe le bonheur? Qu’est-ce qui l’entrave? En tant que citoyen pouvons-nous être libres? Comment retrouver cette sensation d’appartenance à une société dans laquelle il fait bon vivre?

Ancrées dans leur présent, ces réflexions avaient comme horizon leur futur collectif, mais également leurs trajectoires individuelles rêvées ou imaginées. Au-delà du simple « quand je serai grand, je serai… », ce sont aussi leurs projections dans la société en tant qu’humain et citoyen qui se sont dessinés en filigrane. Nous avons voulu donc porter ces réflexions à travers l’imaginaire et aborder ces sujets de manière vivante et créative à travers la création d’un spectacle.

Maintenant, le temps a passé, deux ans que la Baraka élabore ce spectacle pluridisciplinaire, interculturel et intergénérationnel rassemblant jeunes, mais aussi adultes, personnes âgées, amateurs et professionnels du spectacle.

Le titre « No Future – Nos Futurs » interroge personnellement, mais aussi collectivement notre capacité à nous projeter. Car, ouvrir certaines portes mène à un voyage, une métamorphose, et tout acte à une conséquence… nos yeux figés sur la projection, un battement de cils, un défilement d’images, et le raz de marée emporte alors nos rêves vers d’autres sphères.

Dans la fiction, les protagonistes doivent faire fonctionner une machine qui ne leur sert plus, et dont ils sont les serviteurs dociles. Même s’ils portent le passé de leurs ancêtres sur leurs épaules, ils vont devoir faire des choix dans le présent, surmonter leurs peurs, et faire face à la venue d’étranges personnages qui leur ouvriront les portes du temps. Le changement est dès lors en marche…

Le décor est planté : une ville, une usine, un bar à oxygène, des êtres qui viennent d’ailleurs… Un monde où les couloirs du temps et des possibles se croisent au fil de l’histoire menée de bout en bout par la respiration et la cadence. La musique, exploration sonore jouée en direct, dessine l’atmosphère et crée la tension, s’entremêle avec la vidéo qui met en lumière et ponctue le récit. Les scènes théâtrales s’enchaînent développant l’intrigue où la danse frappe du pied et porte la transe.

INFOS PRATIQUES
Quand ? Les 13 et 14 mai 2017
Où ? Théâtre de liège – Place du Vingt-Août 16, 4000 Liège

Infos ? www.labaraka.be/nos-futurs

Tous les documents nécessaires ont été mis à jour sur notre espace membres. vous y trouverez :
• Conditions et procédures de reconnaissance
• Formulaire de reconnaissance 2016
• Vade mecum
• Annexes à joindre

notes-514998_960_720

Pour plus lisibilité et de facilité de réponse,la Fédération Wallonie-Bruxelles a légèrement retravaillé sur les documents suivants :

Conditions, procédures et délai pour l’obtention d’une reconnaissance en tant que CEC : les modifications effectuées sont de l’ordre de la mise en page et l’articulation des chapitres.
Formulaire de reconnaissance CEC : Les modifications/précisions sont :
1ere partie « Identification de l’association » – p. 5 : le pt 6 organisation fonctionnelle du CEC a été réorganisé pour une meilleure compréhension de ce qui est demandé
3e partie « Rapport d’activités »
p. 15 : le point 3 sur l’emploi : il vous est demandé de faire correspondre les données du formulaire avec les données du Cadastre SICE pour la même période.
p. 18 : le point sur les démarches : il est précisé de joindre des traces de chacune des démarches

Envoi du dossier 
Par souci écologique : Le dossier est à remettre sous deux formats, pour le 28 février au plus tard :

1) Format électronique
• à l’adresse mail camille.collard@cfwb.be ou sur clé usb (nous n’acceptons plus les CD et DVD)
• deux documents PDF :
Un document PDF reprenant les parties I à IV du formulaire de reconnaissance
Un document PDF reprenant l’ensemble des annexes

2) Format papier
• uniquement les parties I à IV du formulaire de reconnaissance (ne pas imprimer les annexes !)
• impression recto-verso
• en 4 exemplaires
• à envoyer au Service de la Créativité
Boulevard Léopold II, 44
1080 Bruxelles

Il n’est pas nécessaire d’envoyer une copie à l’inspection, le Service s’en charge.

En outre, le Service de la Créativité vous invite à une séance collective d’information sur le décret CEC
Le mardi 24 janvier à 9h30
à la Salle Wallonie-Bruxelles (6A101),
Au bâtiment 27 septembre, 44, boulevard Léopold II, 1080 Bruxelles (Metro Ribaucourt)

Pour ceux qui le souhaitent et qui auront encore des questions après la séance de la matinée, une séance collective de questions-réponses sera organisée le même jour, à 14h, dans la salle Henry Ingberg (7D002) .
Inscriptions ICI

La FPCEC engage un/une chargé/e de formation à mi-temps pour une durée indéterminée.

La fonction
Coordination de l’ensemble des actions de formation, en partenariat ou non, de la Fédération sous la responsabilité de la direction.

Tâches principales
Concevoir des formations en lien avec les besoins du secteur : identifier les besoins, établir les objectifs, rechercher les contenus et intervenants pertinents, établir les modalités pratiques, donner certains contenus de formation, opérer une évaluation.
• Rédiger les dossiers de subvention et de justifications.
• Assurer le suivi logistique en lien avec l’équipe.
• Concevoir, avec le soutien de l’équipe et/ou de partenaires, des outils pédagogiques à destination des membres du secteur.

Expérience/s professionnelle/s
Dans l’animation socioculturelle, mise en place du projet socioartistique, en formation pour un public socioculturel.

Formation/s
Bachelier en communication, histoire de l’art, AS, éducateur, BAGIC…

Compétences attendues
Rigueur
• Esprit d’analyse et de synthèse
• Autonomie
• Esprit d’initiative
• Sens organisationnel
• Avoir des compétences pédagogiques et d’animation de groupe
• Capacité de traduire des éléments d’ordre théorique en exercices, situation et/ou pédagogiques pragmatiques
• Capacité de construire des contextes d’échanges entre les participants
• Avoir des capacités pédagogiques
• Savoir travailler en équipe
• Savoir collaborer
• Savoir travailler en équipe
• Savoir utiliser les logiciels suivants : Word, Excel, File Maker Pro.

Infos pratiques
Régime de travail : ½ temps
• Heures/semaine : 19h00
• Horaire : à déterminer avec le/la candidat/e
• Type : Durée indéterminée
• Salaire Echelle barémique : 4.1 (à 100%) de la commission paritaire 329.02

Commentaire
Dans le cadre d’une constitution d’une réserve de recrutement (sous réserve d’une subvention – engagement pour début 2017).
Déplacements réguliers pour les besoins du poste sur Bruxelles et la Wallonie. Nous privilégions les transports en commun mais la possession d’un permis B et d’une voiture est un plus.

Déplacement domicile-travail : abonnement social possible.

Modalités de candidature
Envoyer sa candidature : lettre de motivation + CV + projet de formation pour le mercredi 23 novembre à 12h par mail : isabelle.gillard@fpcec.be
Le projet de formation (max 2 pages A4) : Construisez une journée de formation sur « Expérimentations de pratiques d’animations artistiques et citoyennes » pour 20 animateurs professionnels (issus de CEC) avec une/des démarche/s ascendante/s.

Personne de contact
Madame Isabelle Gillard (directrice)

0478 99 38 16
Rue Nanon 98
5000 Namur
isabelle.gillard@fpcec.be

puzzle_2013_0009_low_jeanfrancoisflamey1

La Maison Culturelle d’Ath est à la recherche d’un(e) animateru(trice) adjoint(e) à temps plein pour une durée déterminée.

Fonction assurée sous la responsabilité de la coordinatrice du Centre d’Expression et de Créativité et du Directeur de la MCA.
• Participation à la conception et au développement des actions menées et outils de médiation développés dans le cadre du CEC.
• Transmettre diverses techniques artistiques et créatives à divers publics et favoriser l’expression des publics ciblés.
• Préparation, organisation pratique et prestation de séquences d’animation/d’action.
• Accomplissement de tâches spécifiques à la réalisation des actions

Liste exemplative et non limitative des tâches confiées :
• Participer à la conception et au développement des actions d’expression et de créativité, dans le respect des missions du centre culturel.
Exemples : stages, ateliers, parades, actions de médiation, …
• Participer à la budgétisation et à la recherche de fonds destinés à mener les actions à bien.
• Organiser le cadre spatio-temporel des activités.
• Animer des (séquences d’) actions.
• Animer des groupes (tous publics, jeune public, public adulte, public scolaire, public défavorisé,…).
• Organiser et conduire des réunions.
• Gérer les contacts liés à la fonction (partenaires publics et privés, publics, équipe, …).
• Réaliser/centraliser des traces des actions menées (photos, vidéos, …).
• Evaluer ses actions; proposer des indicateurs d’évaluation, collecter des données (qualitatives, quantitatives, financières) et les analyser.
• Assurer des accueils (publics, animateurs, artistes, …).
• Assurer les tâches administratives liées aux actions (rapport de réunion, dossier subside, rapport d’activité, outils de communication – en accord avec le responsable Communication, gestion de plannings, …).
• Assurer les tâches logistiques liées aux actions (petits aménagements/montages, projection cinéma, photo, vidéo, …).
• Assurer toutes autres tâches annexes que nécessite la mise en œuvre des actions.
• Assurer le classement, l’archivage, la sauvegarde des dossiers papier, informatique, des photos, des vidéos, … relatifs aux actions menées.
• …

Diplômes requis
Au minimum BAC à orientation artistique

Domaines de connaissance :
• Missions et territoires du centre culturel
• Connaissances de techniques artistiques (pluridisciplinaires)
• Maîtrise de la base des logiciels courants (Word, Excel, Power Point, …)
• Maîtrise des logiciels In Design et Photoshop
• Bonne orthographe Techniques d’animation
• Techniques de conduite de réunion
• Méthodologie du projet
• Législations et réglementations spécifiques (engagements de personnes, engagements financiers, assurances, réglementation institutionnelle, hygiène, sécurité des biens et des personnes, …)

Savoir faire et savoir être :
• Pouvoir mettre en pratique et transmettre diverses techniques artistiques
• Pouvoir mobiliser des tiers
• Pouvoir communiquer aisément
• Pouvoir conduire une réunion
• Pouvoir animer un groupe
• Pouvoir développer des contacts aisés avec divers interlocuteurs
• Pouvoir rédiger aisément (courrier, rapport, texte d’information/promotion des actions, …)
• Agir avec efficience (recherche optimalisation coûts/résultats)
• Pouvoir s’organiser et prioriser ses tâches, dans le respect des consignes
• Pouvoir mener plusieurs tâches de front
• Pouvoir anticiper (les besoins, les difficultés, …)
• Pouvoir faire face aux difficultés, résoudre les problèmes
• Pouvoir travailler seul(e) et en équipe
• Avoir de bonnes capacités relationnelles
• Pouvoir conduire un véhicule
• Résister au stress.
• Être disponible certains soirs, WE, fériés.
• Pouvoir se déplacer quand les besoins inhérents aux activités le nécessitent.

Infos pratiques :
Contrat à durée déterminée du 01/09/2016 au 31/08/2017.
Convention de 1er emploi → atteindre l’âge d’au maximum 26 ans dans le courant du 3ème trimestre 2017 et être inscrit(e) comme demandeur(se) d’emploi.
Temps plein (38h/semaine) – horaire variable – prestation de soirée et week-end. Etre en possession du permis de conduire B

Barème : CP 329 – Echelon 3

Candidature à adresser à l’attention du directeur, Engelbert Petre, pour le 19 juin 2016 au plus tard.

La candidature se composera impérativement de :
– un CV détaillé et à jour
– une lettre de candidature motivée
– une attestation certifiant l’inscription du(de la) candidat(e) comme demandeur(se) d’emploi

Elle mettra en évidence le profil artistique pluridisciplinaire de la personne et son éventuelle expérience en matière d’animation.
Une première sélection sera opérée sur base des CV et lettres de motivation reçus.
Epreuve orale le : 27 juin après midi.