Dans l’état de crise que nous connaissons, beaucoup d’initiatives se mettent en place : Diffusions d’œuvres artistiques, partages de recettes, idées de jeux … Parmi ces initiatives nous vous proposons de découvrir quelques projets qui font appel à la créativité de chacun avec pour première consigne, le confinement.

Des projets communautaires artistiques partagés
Dans le cadre du cours de « Techniques Arts plastiques » et « Techniques d’Animation, d’Expression et de Communication » de l’HELHa Gosselies section « Éducateur Spécialisé », les deux enseignantes avaient invité la fédé Incidence pour faire écho des projets du secteur, développés pendant le confinement.
Voici leur retour de l’expérience :

« Mercredi 29 avril : bienvenue à la HELHa Gosselies, section Éducateur Spécialisé.
Le cours est donné sur Teams, en visioconférence. C’est la 6ème semaine de cours à distance, les 62 étudiants sont connectés ce matin.

On ne les entend pas, ils ont coupé leur caméra et leur micro. On sent pourtant leur présence et ils ponctuent nos phrases de petits pouces levés ou de commentaires dans le fil de discussion.

Le sujet de ce jour : les projets communautaires artistiques.

Et voici notre première intervenante : Anne-Marie Faticati, fondatrice de Mai’tallurgie.  Malgré les conditions, l’émotion est palpable : l’art est une arme redoutable, le politique le sait et il faut s’en servir, il faut donner la parole aux gens. Les étudiants sont impressionnés : « je voudrais être comme elle un jour, avoir ce sentiment d’accomplissement ».

Deuxième invité : Jean-Luc Urbain de l’asbl Incidence, la Fédération de la Créativité et des Arts en amateur présente le projet SANS SORTIR. Il témoigne du travail socioartistique et collectif des Centres d’Expression et de Créativité. Il fait écho de la diversité des publics, des disciplines artistiques. Les futurs éducateurs, professionnels du lien, découvrent la possibilité du travail en réseau de ces types de projets artistiques, et en comprennent le sens.

Troisième invitée de la matinée : Fidéline Dujeu créatrice des Ateliers de l’Escargot. Elle témoigne des relations créées avec et entre participants en plein confinement, lors de ses ateliers d’écriture en ligne à retrouver sur le site de l’association.

La réaction des étudiants est unanime : merci pour ce moment de partage, vous nous donnez de l’énergie « C’est la première fois que je reste concentrée aussi longtemps depuis qu’on a cours en ligne ».  Eh oui : il est déjà midi.

Une matinée de témoignages, de bons conseils, de tuyaux et de contacts.
Ça fait du bien de faire du bien, pas vrai?

Notez que les étudiants, de la section Éducateur Spécialisé de HELHa Gosselies, ont eux aussi un groupe Facebook où ils ont posté des centaines de « coronamaisons », ont fait jouer leur entourage, les bénéficiaires d’institutions, il y en a un qui a fait dessiner les personnes âgées de la maison de repos en face de sa maison. Ils ont pu ressentir le retentissement de cette démarche dans leur vie.
À visiter : Coronamaison 3ESHelhagosselies

Allez, bonne journée et à bientôt.
Comme disait Fidéline : j’espère qu’on pourra se revoir dans la vraie vie »
                                  Les enseignantes Valérie Wiels & Véronique Vanderus

Nom de la structure : HELHa / Section Éducateur Spécialisé
Localisation : Gosselies
Nom de l’initiative : Les projets communautaires artistiques
Discipline : Social et Arts plastiques
Public : Les étudiants de troisième et dernière année « Éducateur Spécialisé »
Site Web : https://www.helha.be/etude/pedagogique/educateur-specialise/edito-27/

Réseaux sociaux actifs : Le groupe créé pour leur projet coronamaison